Laboratoires Villanova Laboratoires Villanova Laboratoires Villanova Laboratoires Villanova Laboratoires Villanova Laboratoires Villanova
 

La réglementation
Appareillage après chirurgie mutilante
(énucléation, éviscération)
Appareillage de recouvrement
sur globe oculaire non-voyant
La demande d'entente préalable
La notice d'utilisation et d'entretien
Les tarifs

 

En fonction des cas (énucléation, éviscération, globe atrophié...),
les critères d'entretien et
d'utilisation sont multiples. Petit rappel...
 
 
Il peut être intéressant de se remettre en mémoire les procédures de manipulation, d'entretien, de bon usage, de contrôle de sa prothèse... Les documents mis ici à votre disposition par les Laboratoires Villanova répondent à la plupart des questions :
Appareillage après chirurgie mutilante (énucléation, éviscération)
     - Consulter (PDF): cliquez ici. - Télécharger (ZIP) : cliquez ici.

Appareillage de recouvrement sur globe oculaire non voyant
     - Consulter (PDF): cliquez ici. - Télécharger (ZIP) : cliquez ici.
 
 


La notice d'utilisation et d'entretien

La prothèse est maintenue en place dans la cavité par la profondeur dans le culs de sacs et la pression musculaire des paupières. Normalement, une prothèse ne peut pas se déplacer seule dans la cavité ni en tomber, quels que soient les mouvements de la tête. Sauf indication particulière de votre oculariste, il est conseillé de retirer la prothèse le moins possible.

Enlever la prothèse

Abaisser légèrement la paupière inférieure et regarder vers le haut pour dégager la base de la prothèse.
Pour faciliter cette manipulation, il est conseillé d'utiliser une petite ventouse que l'on applique directement sur la prothèse.

Remettre la prothèse

Soulever largement la paupière supérieure en placant les cils avec le pouce contre l'arcade sourcillière en regardant vers le haut.
Engager profondément, de l'autre main, la prothèse mouillée dans la cavité en la glissant sous la paupière supérieure, en regardant vers le bas.
Abaisser la paupière inférieure en maintenant la prothèse en place.
Pour éviter le déplacement de la prothèse, il est conseillé d'essuyer
raisonnablement l'oeil, et toujours de la tempe vers le nez, ou par attouchements successifs.
Si la prothèse a tourné, vous pouvez la remettre en place : pour cela regardez en l'air, avec une main vous tirez la paupière inférieure vers le bas et vous la faites pivoter avec le doigt de l'autre main posé au bas de la prothèse.

Entretien de la prothèse

Le nettoyage quotidien doit se limiter à essuyer superficiellement avec une compresse légèrement humidifiée d'une solution d'entretien pour prothèses.
Pour éviter allergies et irritations, il est quelquefois indiqué de retirer la prothèse pour un traitement d'entretien avec des produits spécifiques destinés à éliminer les dépôts protéiques.
Le polissage de la prothèse par votre oculariste est nécessaire en moyenne une à deux fois par an. Il permet de limiter l'irritation des paupières en supprimant les dépôts et rayures qui se forment à la surface de la prothèse. Le polissage est pris en charge par les Caisses d'Assurances Maladie dans la limite de deux par an.